Deux, c’est un minimum?

Contactez cette libertine dés maintenant !
0 vues
|

Deux, c’est un minimum. Mais avec elle, il n’en est rien. Laissez-lui la bouche vide quelques instants et la voilà qui quémande pour se faire bourrer par les deux trous, avec de préférence, la plus grosse des deux biroutes dans les fesses !

Lorsqu’il décidera de la serrer et de se caler dans sa chétif chatte serrée, elle lui facilitera la tâche en tenant ses jambes repliées sur sa paire de ballons ! Lorsqu’il voudra la prendre en doggy-style, elle cambrera son arrière-train et les écartera avec ses mains pour se faire dévorer l’arrière-train et prendre bien à fond? Je ne vous citerai pas toutes les postures que cette jeune infirmiere adoptera, mais vous dévoilerais simplement qu’elle adore suçoter la longue verge de son copain et recevoir sa crème dans la gueule.

La infirmiere commence alors son oeuvre de pompage intensif en jouant du font de bouche et des amygdales pour masser au mieux cette biroute qui va bientôt lui dé…

La cochonne commence alors son oeuvre de pompage intensif en jouant du font de bouche et des amygdales pour masser au mieux cette queue qui va bientôt lui démonter le caisson. Cette infirmiere qui adore se faire sonder le postérieur en profondeur s’écarte le trou du cul en se voyant tomber lourdement sur la longue tige en criant sa jouissance. Puis, une fois qu’il s’est bien fait plaiz à lui agrandir les miches, il la fait kiffer à son tour en lui giclant dans la gueule et en la laissant lui siphonner mr. l’aspergeur jusqu’à la dernière goutte !