Le sucre d’orge n’a pas l’air d’effrayer la blondelette pour un sou.

Contactez cette libertine dés maintenant !
0 vues
|

Dolce est une friandise, une chétif blondine d’à peine dix-neuf ans, avec une frange encore plus excitante que sa petite foufe rose. Cette danse de l’affection a tôt fait de porter ses fruits, puisqu’un énorme bonhomme remonté à bloc arrive et fourre sa langue dans cette fente brillante de liquide d’amour! Demi-tour en douceur pour la pouffiasse, que voici maintenant en train de titiller et sucer la grosse queue au garde-à-vous du type. Le moment de vérité est arrivé. Il s’enfonce avec un grand soupir de soulagement, lime ce vagin bouillant plusieurs instants, puis ne résiste pas à la tentation de prendre cette étoile plissée qui lui tend les bras.